Ernst Lubitsch

Ernst Lubitsch est un réalisateur américain d'origine allemande, né le 29 janvier 1892 à Berlin.

Il commence sa carrière en tant qu'acteur pour l'Union Film en Allemagne, il devient alors, dans les années 10, le comique le plus en vue du cinéma allemand avec son personnage "Meier", aussi populaire que Max Linder en France, et Harold Lloyd ou Chaplin aux États-Unis.

Il réalise ses premiers films à partir de 1916, et laisse tomber sa carrière d'acteur. Son premier film marquant est Les Yeux de la Momie (1918). Il triomphe ensuite avec La Princesse aux huîtres (1919). S'en suivent des drames historiques (La Du Barry, Ann Boleyn) et des comédies, qui lui permet d'avoir une reconnaissance internationale. Il est même surnommé le "David Wark Griffith allemand", et est invité pour la première fois aux États-Unis en 1921.

Ernst Lubitsch quitte l'Allemagne en 1923 pour rejoindre Hollywood, sur l'invitation de Mary Pickford. Sous contrat avec la Mary Pickford Company, il la dirigera dans le film Rosita la même année. Chacun de ses films est accueilli par un succès public et critique, on commence à parler de la "Lubitsch touch", élégance et sophistication dans la satire, sens du rythme et de l'ellipse.

En 1926, il rejoint la Paramount puis réalise son premier film parlant en 1929, Parade d'amour qui obtient six nominations aux Oscars, dont celle de meilleur film.

En 1935 le régime nazi le déchoit de sa nationalité allemande. La même année, il devient directeur des productions de la Paramount, mais redevient réalisateur à temps plein en 1936. Il est naturalisé citoyen américain.

À cette période, Lubitsch réalise ses films les plus notables (Ninotchka, Rendez-vous, Jeux dangereux (To Be or Not to Be)). Il s'entoure des meilleurs scénaristes (Billy Wilder, Charles Brackett), et collabore avec des grandes stars de l'époque (Claudette Colbert, Gary Cooper, Marlène Dietrich, James Stewart, Gene Tierney, etc.).

En 1947, Ernst Lubitsch reçoit l'Oscar d'honneur, mais meurt peu de temps après d'une crise cardiaque, pendant le tournage de La Dame au manteau d'hermine (qui sera achevé par Otto Preminger), le 30 novembre 1947.

Filmographie

1915 – Robert et Bertram ou les joyeux vagabonds (Robert und Bertram oder Die Lustigen Vagabunden)

1916 – Le palais de la chaussure Pinkus (Schuhpalast Pinkus)

1918 – Les yeux de la momie (Die Augen der Mumie Ma)

1918 – Carmen

1919 – La Princesse aux huîtres (Die Austernprinzessin)

1919 – La Du Barry (Madame du Barry)

1923 – Rosita

1924 – Comédiennes (The Marriage Circle)

1925 – L'Éventail de Lady Windermere (Lady Windermere's Fan)

1926 – Les surprises de la TSF (So this is Paris)

1929 – Parade d'amour (The Love Parade)

1931 – Le lieutenant souriant (The Smiling Lieutenant)

1932 – Haute pègre (Trouble in Paradise)

1933 – Sérénade à trois (Design for Living)

1934 – La veuve joyeuse (The Merry Widow)

1937 – Ange (Angel)

1938 – La huitième femme de Barbe Bleue (Bluebeard's Eighth Wife)

1939 – Ninotchka

1940 – Rendez-vous (The Shop Around the Corner)

1941 – Illusions perdues (That Uncertain Feeling)

1942 – Jeux dangereux (To Be or Not to Be)

1943 – Le Ciel peut attendre (Heaven Can Wait)

1945 – Scandale à la cour (A Royal Scandal ; coréalisateur : Otto Preminger)

1946 – La Folle ingénue (Cluny Brown)

1948 – La Dame au manteau d'hermine (That Lady in Ermine ; coréalisateur : Otto Preminger)