Spike Lee

Film(s) au catalogue

Spike Lee est un réalisateur, scénariste, acteur, auteur et producteur américain, né à Atlanta en 1957. Fils d’un jazzman (Bill Lee), Spike Lee sort diplômé en production de l’Ecole du Cinéma de New York. Il fonde sa société de production 40 Acres and a Mule pour produire son court métrage Joe’s bed-study barbershop : we cut heads (1982), qui reçoit l’Oscar du meilleur film étudiant.

Lee est vu comme le nouveau porte-parole du cinéma afro-américain avec son premier long métrage She’s gotta have it (1986 - Prix de la Jeunesse au Festival de Cannes), qui reçoit un succès public et critique.

Les films de Spike Lee sont connus pour mettre en lumière des sujets controversés notamment comme ceux du racisme et de la discrimination sociale.

Do the right thing (1989) est en compétition au Festival de Cannes, et reçoit par la suite les prix du Meilleur Film et Meilleur réalisateur de la Los Angeles Film Critics Association. Ce film reçoit lui aussi un succès critique et public, mais provoque des polémiques, étant perçu par certains médias comme un film incitant le peuple noir à s’insurger. Lee dément et accuse les journalistes blancs d’insinuer que les Noirs seraient incapables de contenir leur colère en regardant un film. En 1990, son film Mo’ Better Blues attise encore une fois les polémiques.

Son film éponyme sur Malcom X (1992) est acclamé par la critique, l’interprétation de Denzel Washington est très appréciée, et est même récompensée d’une nomination aux Oscars et d’un Ours d’Argent à la 43ème édition de la Berlinale.

Il explore ensuite différents genres et univers, en réalisant des documentaires (4 Little Girls, 1997), des comédies (Girl 6, 1996), ou des drames (Summer of Sam, 1999). Parallèlement, il s’engage aussi pour des événements ayant marqué le début du 20ème siècle (les attentats du 11 septembre, en s’impliquant dans les hommages rendus à la ville de New York, mais aussi l’ouragan Katrina, en réalisant le documentaire When the levee broke pour HBO).

En 2006, il réalise un film de braquage à gros budget, Inside Man, avec Clive Owen, Denzel Washington et Jodie Foster, qui reste à ce jour son plus gros succès au box-office.

Mais ses prochains films (Miracle at Santa Anna, 2008 ; Red’Hook Summer, 2012) ne rencontrent pas le même succès.

En 2013, il réalise le remake d’Old Boy de Park Chan-Wook, puis Da sweet blood of Jesus (2014), premier film de Lee produit grâce au financement participatif.

La musique est, tout au long de sa carrière, très importante, il en fait même un personnage à part entière dans certains de ces films. Dès 1986, Spike Lee réalise d’ailleurs aussi des clips pour des grands noms de la musique (Miles Davis, Public Enemy, Stevie Wonder, Prince, Michael Jackson, Eminem, etc.).

En décembre 2015, Chi-raq sort aux Etats-Unis. Chi-raq n’échappe pas non plus à la polémique du fait du titre (Contraction de Chicago et d’Iraq). La ville de Chicago détient en effet le triste record du nombre de personnes tuées par balle aux Etats-Unis. Chi-raq est une version hip-hop mise en rime de la comédie d’Aristophane Lysistrata. Le film est bien reçu par la critique et est présenté hors compétition à la 66ème édition de la Berlinale en Février 2016.
Filmographie

1986 - She’s gotta have it

1988 - School Daze

1989 - Do the right thing

1990 - Mo’ Better Blues

1991 - Jungle Fever

1992 - Malcolm X

1994 - Crooklyn

1995 - Clockers

1996 - Girl 6

1996 - Get on the bus

1997 - 4 Little Girls (documentaire)

1998 - He got game

1999 - Summer of Sam

2000 - The Original Kings of Comedy (documentaire)

2000 - Bamboozled

2002 - 25th Hour

2004 - She hate me

2006 - Inside Man

2008 - Miracle at Santa Anna

2009 - Passing strange

2012 - Red’Hook Summer

2012 - Bad 25 (documentaire)

2013 - Oldboy

2014 - Da sweet blood of Jesus

2015 - Chi-raq