Robert Altman

Film(s) au catalogue

Robert Altman naît le 20 février 1925 à Kansas City (dans le Missouri). Il est envoyé à l’école militaire en 1943. C’est après avoir servi dans l’armée pendant la Seconde Guerre Mondiale que Robert Altman s’installe à Los Angeles, et s’essaye à l’écriture, la réalisation et l’art dramatique.

Un de ses premiers succès scénaristique est Bodyguard (1948), vendu à la RKO, et coécrit avec Richard Fleischer. Il s’installe ensuite à New York pour entamer une carrière d’écrivain, ses œuvres écrites rassemblent de nombreuses pièces de théâtre, des comédies musicales, des romans et articles de magazine. Après un second passage peu fructueux à Los Angeles, Altman retourne à Kansas City, où il entra dans la Calvin Company, une société de films institutionnels et industriels. Pendant six ans, Altman fit d’abord ses preuves en tant que scénariste, puis réalisateur (il y réalisa plus de 60 courts métrages).

En 1955, il met en scène son premier long métrage à Kansas City, The Deliquents, avec un temps et un coût de production très réduits. Le film sera distribué par United Artists deux ans plus tard.

Alfred Hitchcock le repère et lui permet de réaliser des épisodes de sa série télé Alfred Hitchcock présente. Entre 1958 et 1964, il réalise nombre d’épisodes pour des séries télé (Combat !, Bonanza, Route 66, Maverick, etc.).

En 1964, il crée sa société de production, Lions Gate Films, et tourne Countdown (1968). Mais c’est en 1970 qu’il obtient une reconnaissance mondiale, grâce à son film satirique M.A.S.H, Palme d’Or au festival de Cannes. Il enchaîne ensuite les succès critiques avec John McCabe (1971), Le Privé (1973), et Nashville (1975).

Mais à la fin des années 1970 jusqu’au début des années 1990, les films d’Altman n’attire plus les foules, il se remet à travailler pour la télévision.

En 1992, il revient en force avec The Player, qui lui permet de s’attaquer à Hollywood. Son regard cynique sur la société persistera dans ses prochains films notamment Short Cuts (1993) qui critique l’Amérique bien-pensante et qui reçut le Lion d’Or à Venise, Prêt-à-Porter (1994) qui s’en prend au monde de la mode, et Kansas City (1996) qui érafle le monde politique.

Il redevient ensuite un réalisateur très convoité, et tourne ainsi avec des stars telles que Liv Tyler, Glenn Close, Julianne Moore dans Cookie’s fortune (1999), et Richard Gere dans Docteur T et les femmes (2000).

En 2002, il reçoit l’Ours d’Honneur au Festival de Berlin pour l’ensemble de son œuvre.

En 2003, il tourne The Company avec Neve Campbell qui interprète une ballerine. Puis en 2006, Robert Altman tourne son dernier film, The Last Show, avec Meryl Streep, Tommy Lee Jones et Lindsay Lohan.

Robert Altman décède le 20 novembre 2006 à Los Angeles.

Filmographie

1955 - The Delinquents

1957 - L’Histoire de James Dean (documentaire)

1957 - Alfred Hitchcock présente - Saison 3 (6 épisodes)

1968 - Countdown

1970 - M.A.S.H

1971 - John McCabe

1973 - Le Privé

1974 - Les Flambeurs

1975 - Nashville

1977 - Trois femmes

1978 - Un Mariage

1979 - Quintet

1980 - Popeye

1984 - Streamers

1985 - Fool for Love

1987 - Beyond Therapy

1990 - Vincent et Théo

1992 - The Player

1993 - Short Cuts

1994 - Prêt-à-Porter

1996 - Kansas City

1998 - Cookie’s Fortune

2000 - Docteur T et les femmes

2001 - Gosford Park

2003 - Company

2006 - The Last Show

(Filmographie sélective)