Jane Campion

Film(s) au catalogue

Jane Campion est originaire de Wellington en Nouvelle-Zélande. Elle sort diplômée d’Anthropologie à l’Université Victoria de Wellington, avant d’intégrer l’Australian Film and Television School, où elle réalisa trois court-métrages : Peel, Passionless Moments, et A Girl’s Own Story, son projet de fin d’études.

En 1986, Jane Campion fait sensation au Festival de Cannes : Passionless Moments, A Girl’s Own Story et 2 Friends (un téléfilm qu’elle réalisa en 1985), sont programmé dans la sélection Un Certain Regard. Et Peel remporte la Palme d’Or du Meilleur court-métrage.

C’est en 1989 qu’elle réalise son premier long-métrage, Sweetie, présenté en compétition au 42ème Festival de Cannes. Il assoie les thèmes de prédilection de la réalisatrice qui connaissent de multiples variations dans son œuvre : le désir féminin, l’émancipation d’héroïnes au caractère singulier et souvent marginales, la lutte contre les carcans sociaux, la quête d’identité ou encore le nouveau départ.

Son second long-métrage, Un Ange à ma Table sort en 1990. Ce film remporta le Grand Prix du jury à la Mostra de Venise.

En 1993, Jane Campion réalise son troisième long-métrage, La Leçon de Piano. La cinéaste atteint une renommée internationale en obtenant la Palme d’Or pour ce film. Elle devient alors la première femme à remporter cette distinction, et la seule personnalité à détenir à la fois la Palme d’Or du long et du court-métrage. Les récompenses s’accumulent pour ce film : Prix d’interprétation féminine (Festival de Cannes) et Oscar de la meilleure actrice pour Holly Hunter, Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle à la jeune Anna Paquin, César du Meilleur film étranger, etc.

En 1996, elle adapte Portrait de Femme de Henry James, avec Nicole Kidman.

En 1997, Jane Campion préside le jury de la 54ème Mostra de Venise, et attribue le Lion d’Or à Hana-bi de Takeshi Kitano.

Elle réalise ensuite Holy Smoke en 1999 avec Kate Winslet et Harvey Keitel, In the Cut en 2003, un thriller érotique, coproduit par Nicole Kidman,  puis Bright Star en 2009.

Présidente du jury de la Cinéfondation et des courts-métrages au 66ème Festival de Cannes, elle reçoit pendant cette édition le Carrosse d’Or de la Quinzaine des réalisateurs au cours d’une séance spéciale où sont diffusés les deux premiers épisodes de sa mini-série Top of the Lake, co-produit avec Gerard Lee. Il s’agit d’une série policière, dans laquelle Holly Hunter interprète une gourou.

En 2014, Jane Campion préside le jury du 67ème Festival de Cannes, et attribue avec les autres membres la Palme d’Or à Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan.

Filmographie

1989 - Sweetie

1990 - Un ange à ma table

1993 - La Leçon de piano

1996 - Portrait de femme

1999 - Holy Smoke

2003 - In the Cut

2009 - Bright Star

2013 - Top of the Lake (série TV)